Facebook YouTube
Close

Ensemble Cristofori

Ensemble Cristofori

Direction : Arthur Schoonderwoerd

Ensemble Cristofori © Y. Petit
Ensemble Cristofori © Y. Petit

Créé en 1995, l’Ensemble Cristofori rassemble des interprètes jouant sur instruments historiques, pour défricher tous les répertoires du XVIIIe au XXIe siècle. Son nom s’inspire de celui du grand facteur d’instrument à clavier florentin du début du XVIIIe siècle, Bartolomeo Cristofori. L’Ensemble Cristofori a pour but de familiariser un large public avec la musique et l’exécution musicale sur instruments historiques.
La taille et la composition de l’ensemble est déterminée par le répertoire exécuté et va du duo à une grande formation composée d’instrumentistes et de chanteurs. Basées sur des recherches méticuleuses, les interprétations sensibles et colorées de l’Ensemble Cristofori présentent des idées nouvelles et révolutionnaires sur l’équilibre, l’improvisation, la basse continue, le contrepoint, et les sonorités orchestrales.
Cristofori se produit dans des salles et festivals prestigieux de toute l’Europe tels que le Théâtre de la Ville de Paris, le Festival de Potsdam, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Festival de musique ancienne de Moscou, le Festival de musique ancienne de Bruges, le Festival de musique ancienne de Barcelone… La discographie de l’Ensemble Cristofori, saluée et applaudie par la critique internationale, comprend notamment l’intégrale des concertos pour piano de Beethoven. En 2012, l’Ensemble Cristofori a commencé à enregistrer l’intégrale des concertos pour piano de Mozart pour la société de disque Accent.
> Concerts 2/5b/7/11

http://ensemblecristofori.com/

Concert n°2 et 5b
De Filippi Luigi, premier violon
Lepore Corrado, violon 2
Boeken Marten, alto
Michel François, violoncelle
Chereji Szilard, contre basse
Berg Vivian, hautbois 1
Lee-Blondel Seung Kyung, hautbois 2
Bonet Javier, cor 1
Jimeno Jairo, cor 2
Arthur Schoonderwoerd, pianoforte

Concert n°7
Kobow Jan, tenor
Baudet Rémy, premier violon
Botden Inja, violoncelle
Arthur Schoonderwoerd, pianoforte

Concert n°11
Baudet Rémy, premier violon
Botden Inja, violoncelle
Costa André, alto
Duarte Renata, hautbois 2
Hartmann Pierre, contrebasse
Juffard Thierry, violon 2
Rebreyend Sophie, hautbois 1
Arthur Schoonderwoerd, pianoforte
Zomer Johannette, soprano

Arthur Schoonderwoerd, pianoforte & direction

Arthur Schoonderwoerd © J. Dubois
Arthur Schoonderwoerd © J. Dubois

Arthur Schoonderwoerd obtient un diplôme de concertiste en piano moderne au conservatoire d’Utrecht (Pays-Bas), il étudie au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (classe de Jos van Immerseel et cycle de perfectionnement). En 1995, il remporte le 3e Prix et le Prix de la radio belge (BRT3) lors du concours de pianoforte de Bruges (Belgique). En 1996, il est nommé lauréat Juventus par le Conseil de l’Europe et reçoit le prix de la meilleure performance individuelle du Concours Van Wassenaer. Parallèlement à une carrière soliste dans le monde entier, il se consacre assidûment à la musique de chambre et au répertoire du lied et de la mélodie. Il se produit fréquemment avec des chanteurs tels Johannette Zomer, Hans Jörg Mammel, Sandrine Piau, et des instrumentistes tels que Jaap ter Linden, Barthold Kuijken, Miklos Spányi, François Leleux, etc. Avec son orchestre Cristofori, il défriche le répertoire pour piano et orchestre d’une manière très personnelle.
Sa discographie comprend plus de 20 titres dont de nombreux primés : le premier volet de l’intégrale des concertos pour piano de Mozart, sorti chez Accent en février 2012, reçoit un Choc du magazine Classica – Le Monde de la musique. Cette année encore et avec son Ensemble Cristofori, il poursuit l’enregistrement de l’intégrale des concertos pour piano de Mozart.
Depuis 2004, Arthur Schoonderwoerd enseigne le piano historique et la musique de chambre au Conservatoire supérieur de Barcelone (Espagne).
> Concerts 2/5b/7/11

http://arthurschoonderwoerd.com/

Luigi  De Filippi

LuigiDeFilippi photo BWViolon solo ou chef d’orchestre, Luigi De Filippi a étudié le violon, le piano et la composition à Rome. Il s’intéresse aussi au jazz et à la musique contemporaine. Il est régulièrement le violon solo des orchestres de l’Opéra de Rome, de La Fenice à Venise, du London Mozart Players et de l’orchestre des Flandres à Anvers. Il a dirigé à Vienne, l’opéra de Salieri “Prima la musica, poi le parole”, a participé au premier enregistrement de la musique de Friedrich Nietzsche (label Edipan).

En tant que violon solo, il a réalisé de nombreux enregistrements dont l’opéra baroque La Diana Schernita de Giacinto Cornachioli (label Bongiovanni), des pièces orchestrales de Francesco Saverio Mercadante (Warner – Fonit), des Fantasies sur des opéras de Giuseppe Verdi et d’autres, de Donizetti (Gold & Lebet).

Il est enfin le violoniste du trio avec piano, sur instruments historiques, Voces Intimae (www.vocesintimae.it), avec qui il a enregistré des trios de Franz Schubert, de Felix Mendelssohn Bartoldy et des Fantasies sur des opéras de Vincenzo Bellini (Symphonia), une intégrale des trios de Johann Nepomuk Hummel pour Warner Classics, choisie comme “disque de l’année 2006” par la BBC Radio 3 et enfin des trios de Robert Schumann (Challenge).
> Concerts 2/5b

Remy Baudet

REMY BAUDET (violon ensemble cristofori)Il fit ses études avec le russe Mark Lubotsky et le Quartetto Italiano. Il était Konzertmeister de plusieurs orchestres symphoniques, est actuellement violon solo de l’Orchestre du 18e Siècle, des Agrémens, de Musica Amphion et 1er violon du Quatuor Lichnowsky. Il enseignait dans 2 Conservatoires et était professeur d’Histoire de l’Art à l’Université Teykyo.
> Concerts 7/11

 

Jan Kobow, Ténor

120813Kobow-511Le ténor Jan Kobow, né à Berlin, s’est fait un nom dans le monde de la musique depuis qu’il a remporté le 1er Prix du Concours Bach de Leipzig en 1998, et s’est distingué sur le plan international plus particulièrement comme interprète de musique baroque. Il a de ce fait été invité dans de nombreux pays.

Jan Kobow a participé à l’enregistrement d’une centaine de CD et de 9 albums en solo, dont les trois cycles de lieder de Schubert (avec Kristian Bezuidenhout et Christoph Hammer) et beaucoup d’autres…

En dernier lieu, il a enregistré la partie de l’Évangéliste dans la « Passion selon Saint-Marc » de Reinhard Keiser et participé à un enregistrement en vidéo de toutes les œuvres de Bach All of Bach de la Nederlandse Bachvereniging.

Jan Kobow a déjà participé à diverses productions d’opéras baroques, entre autre au Théâtre de La Monnaie de Bruxelles ou au Lincoln Center de New York. En printemps de 2016 il est invité au « Bachwoche Stuttgart », « Telemann-Festtage Magdeburg » et « Musikfest Eichstätt ». Jan Kobow jouit d’un excellent renom comme membre d’ensembles vocaux également. Il est membre fondateur de l’ensemble vocal « Die Himlische Cantorey » (La Chorale céleste) avec lequel une dizaine de CD est déjà parue.
> Concerts 7/11