Facebook YouTube
Close

Les Alizés

Ensemble Les Alizés

Direction : Clémence Comte

Les Alizes © Y.Petit
Les Alizes © Y.Petit

L’ensemble Les Alizés est fondé en 2006 par Clémence Comte à l’occasion du 1er Festival de Musiques Anciennes de Besançon/Montfaucon dans le but de monter des programmes qui lui tiennent particulièrement à cœur.

Pour certains projets, par souci d’homogénéité de certains pupitres, par désir de rencontre, de partage de compétences et d’enrichissements mutuels, Clémence Comte aime associer les musiciens des Alizés avec d’autres formations constituées. C’est notamment le cas avec l’ensemble d’alta capella Les Haulz et les Bas, les Ensemble vocaux Qvinta Essençia (Barcelone), Capella Pratensis, Capilla Flamenca, et l’Ensemble Cristofori. Elle aime également travailler avec danseurs et comédiens.

Les programmes de l’ensemble, élaborés avec soin, sont toujours le fruit de recherches très poussées tant sur le plan des sources musicales que de l’histoire et de l’organologie. Parmi ses programmes les plus applaudis, on peut mentionner O rosa bella (Johannes Ciconia (1370-1412)), Près du Soloil (Matteo da Perugia (1390-1415)), Belle pour l’amour de vous (Josquin des Prez (v.1450-1521)), Madame d’amours (Musique à la cour d’Henry VIII d’Angleterre (1491-1547)), Autant en emporte le vent (Chansonniers de Marguerite d’Autriche (1480-1530)), L’assassin de Vuillafans ou Les derniers jours de Guillaume d’Orange (Réforme versus contre-réforme – Oeuvres de Clemens non Papa (v.1510-1555) et Tylman Susato (v.1510-1570)), Sur la Verdure (Autour d’Antoine Perrenot de Granvelle (1517 – 1586)), Susanne ung jour (comprenant des œuvres inédites de Giovanni Bassano (vers 1558-1617), Venise, soirée chez le doge (avec Claudio Monteverdi (1567 – 1643) et ses pairs), Plaisirs vocaux mêlés de simfonies à la cour des rois Louis XIV et Louis X, Plaisirs et Réjouissance (spectacle dansé sur des œuvres de Georg Philipp Telemann  (1681-1767)), Nel dolce dell’oblio (délice et passion : Georg Friedrich Haendel (1685-1759)), L’Art de la fugue (J.S. Bach (1685-1750)), La Notte (concertos avec orchestre d’Antonio Vivaldi (1678-1741)), Clori Mia, Clori bella (Alessandro Scarlatti (1660-1725) ou Espaces Sécants (autour de « Tristes Lamentations », commande de l’Etat 2005 pour le Festival Whynote).

En 2015, l’ensemble crée deux nouveaux programmes vocaux et instrumentaux Paris dans l’Europe des Lumières et Vostre très doulx regart (Gilles Binchois (vers1400-1460)).
En 2016, l’ensemble se consacre principalement à deux programmes : ‘Resveillés vous’ 
autour de l’oeuvre de Gillaume Dufay (1397-1474) et ‘Marion la doulce’
consacré à la musique profane de Jacob Obrecht (1457-1505).
Un enregistrement d’œuvres de Johannes Ciconia paraîtra prochainement en disque compact. D’autres enregistrements sont en préparation.
> Concert n°4 et 9

www.ensemblelesalizes.com

Concert n°4
Capucine Keller, chant
Liam Fennelly, vièles
Nolwenn Le Guern, vièles
Louis Capeille, harpe
Clémence Comte, flûte et direction

Concert n°9
Els Janssens-Vanmunster, chant
Vivian Berg, Priska Comploi et Samuel Huguenun, flûte
Marc Lewon, luth
Clémence Comte, flûte et direction

Clémence Comte, flûtes à bec & direction

Après avoir brillamment terminé ses études de flûte à bec en France, Clémence Comte se perfectionne auprès de Baldrick Deeren­berg, Heiko ter Schegget et Marion Verbrug­gen à l’École Supérieure des Arts d’Utrecht, où elle obtient entres autres un diplôme de concertiste en 1994. Elle fait en France également des études de musicologie qu’elle termine en 1991 avec un DEA. Elle se produit régulièrement dans toute l’Europe dans le cadre de prestigieux festivals et séries de concerts comme soliste et au sein de différentes for­mations, dont l’ensemble La Primavera, avec lesquelles elle est lauréate d’une dizaine de concours nationaux et internationaux. En 2006, elle crée l’ensemble Les Alizés avec lequel elle mène à bien des projets qui lui tiennent à cœur. Depuis septembre 2003, Clémence Comte est professeur de flûte à bec au CRR de Besançon et coordinatrice du département de Musiques anciennes de ce même institut. Sa discographie comprend des enregistrements parus notamment chez Zig-Zag Territoire, Ligia Digital et Et’cetera.

Clémence Comte 2015
Clémence Comte © Y.Petit