31 mai, 1 juin, 2 juin – Bonaparte vu par Beethoven… et Mozart

W.A.Mozart (1756-1791)

Symphonie n° 39 en Mi Bémol Majeur (1788)

Adagio-Allegro; Andante con moto; Menuetto, allegretto-Trio; Finale, Allegro

L. van Beethoven (1770-1827)

Symphonie n°3 en Mi bémol Majeur opus 55 (1804)

Allegro con brio – Marcia Funèbre, adagio assai – Scherzo, allegro, vivace – Finale, allegro molto

2 juin – Gin Craze, la folie du gin….

The Beggar’s Ensemble

1. William Topham : Sonate en trio N°4 en Sib Op.3

2.  William Viner (+1716) :Sonate N°1, pour violon en sol Mineur Op.1

3.  Charles Mclean (né 1716) : Sonate N°1 en Ré maj Op.1

4. Richard Jones: Air en Ut mineur Op.2

5. William Corbett: Sonate N°1 en trio pour violon viole et basse Op.1

6.  Richard Jones: Suite N°2 en sol mineur Op.3

7.  Richard Jones : Suite N°3 en Ré maj

8. WilliamTopham: Sonate en trio N°3 en do mineur Op.3

Augustin Lusson: Violin

DariaZemele: Harpsichord

Mathias Ferre: Viola da gamba

Matthieu Lusson: Violone

Lucile Tessier: Basson/Haubois

Camille Dupont: Cello

1 Juin – L’Europe, 1685, un grand cru

« Modification de l’horaire, (15h au lieu de 16h) suite à l’annonce d’un mariage dans l’église, qui nous a été faite trop tardivement, après impression des brochures »

1685

Johann Sebastian Bach (1685 – 1750)

Air « Öffne Dich » extrait de la cantate BWV 61 (Nun komm der Heiden Heiland)

Concerto pour clavecin en sol mineur BWV 975 (d’après le concerto pour violon op. 4 n° 6 de Vivaldi) [sans indication de tempo] – Largo – Giga. Presto

Domenico Scarlatti (1685 – 1757)

4 Sonates pour clavecin Cantate « Tinte a note di sangue »

Georg Friedrich Haendel (1685 – 1759)

Chaconne en sol HWV 435 Cantate « Clori, mia bella Clori » HWV92

The Temporary Project

Jean-Christophe Dijoux, clavecin et direction

Notes de programme

1685 est une année faste dans l’histoire de la musique, avec la naissance de trois géants : Johann Sebastian Bach, Georg Friedrich Haendel et Domenico Scarlatti. Si les deux derniers se rencontrent à Rome en 1708, et participent à cette occasion à une joute musicale mémorable (ce dont la Chaconne en sol de Haendel est possiblement un témoignage), Bach ne quittera pas les terres germaniques. C’est à travers l’étude des maîtres italiens qu’il fera son voyage d’Italie : en transcrivant Vivaldi, il s’approprie les codes du concerto, dont les Concertos Brandebourgeois offriront plus tard une synthèse magistrale. De la même manière, dans ses cantates, son écriture pour cordes – et même pour voix ! – se ressent de cette influence, ce qui offre aux chanteurs des difficultés parfoisardues.

Domenico Scarlatti, Italien au service de la cour de Portugal puis d’Espagne, pousse la technique de clavecin à un point insoupçonné jusqu’alors. Ses 555 sonates, extrêmement inventives, faisant la part belle au acrobaties et autres croisements de mains, émeuvent néanmoins par leur vocalité souple et raffinée. Son écriture se ressent par ailleurs, dans l’âpreté de ses dissonances et la souplesse de ses rythmes, de l’influence des musiques populaires ibériques. Si sa musique vocale est restée – injustement – dans l’ombre de son oeuvre pour clavier, elle n’en est pas moins d’une impressionnante densité. La cantate Tinte a note di sangue, par ses récitatifs colorés et ses ruptures, en offrent un exempleéloquent.

Haendel, quant à lui, combine la grandeur française à la technique d’archet des Italiens. La Chaconne HWV 435 est, à ce titre, exemplaire, le medium issu de la suite de danse versaillaise y étant paré d’ornements venant directement de Corelli. La leçon italienne de Haendel se lit également dans ses nombreuses cantates de jeunesse, flamboyants témoignages de son sens précoce du drame. Clori, mia bella Clori montre ainsi, avec une grande subtilité, les différents états d’esprit que traverse un amant infortuné, de la supplication à la jalousie en passant par latendresse…

The Temporary Project

Sous la direction de Jean-Christophe Dijoux, 1er Prix du concours Bach de Leipzig en 2014, TheTemporary Project réunit des amis et collègues musiciens rencontrés au gré de ses expériences musicales. Ce qui rassemble ici, c’est le plaisir de faire de la musique ensemble, de respirer d’un même souffle, et l’intégrité de l’engagement artistique. Et peu importe si la plupart des musiciens sont lauréats des concours de Bruges, Leipzig ou Magdebourg, l’essentiel est ailleurs : mettre l’expérience et le savoir de chacun au service d’un projet musical commun, voilà l’enjeu. Assumant pleinement le caractère éphémère de l’exécution musicale, The Temporary Project cherche à faire  de chaque concert une expérience unique, pensée pour un lieu et un public donné (« comme un tailleur ajuste un vêtement », disait Mozart), partant du silence pour retourner au silence. www.jcdijoux.com

1 Juin – Récital de Luth – Sylvius Léopold Weiss

Silvius Leopold WEISS (1687-1750)-

Ouverture en Si bémol majeur

Sonate en Sol mineur (Prélude, Allemande, Courante, Bourrée, Polonaise, Sarabande, Presto)-

Sonate en Sol Majeur (Prélude, Toccata et Fugue, Courante, Bourrée, Sarabande, Allegro).

31 Mai – L’Espagne des XVI et XVII Siècle

1. Ugarit (Chanson de culte 1400 av. J.-C.) 
2. Aboun d’Bachmayo  -Notre Père- (Mélodie du 1er siècle)
3. Fantasia I (Luis Milán, Espagne XVIème siècle)                      
4. Altarek  (Chant de l’Église Syriaque)
5. Canción del Emperador (Luis de Narváez /Josquin des Près, Espagne XVIème siècle)
6. Diferencias sobre Guardame las Vacas (Luis de Narváez, Espagne XVIème siècle)
7. Boughia – Naoubat Garibat Alhoussayn 
8. Introduction – Naoubat Gharibat Alhoussayn   
9. Diferencias sobre el Conde Claros (Luis de Narváez, Espagne XVIème siècle)
10. Fantasia X (Alonso Mudarra, Espagne XVIème siècle)
11. Mouachah Lamma Bada 
12. Uskudar ( Chanson Ottomane )
13. Calata alla spagnola (Joan Ambrosio Dalza, Espagne XVIème siècle)  
14. Longa Shahrazad (Irak)
15. Canarios (Gaspar Sanz, Espagne XVIIème siècle)

31 mai – Affetti Musicali

Vendredi 31 mai – 12h30 

Chapelle de la Présentation, Centre Diocésain

Affetti Musicali

Faustine Vallienne, flûtes

Pauline Hervouet, flûtes

Clémentine Leduque, clavecin

Michael Parisot, clavecin

Giovanni Pierluigi Palestrina (1525-1594)

Io son ferito

Girolamo Frescobaldi(1583-1643)

Toccata decima

(primo libro)

Giovanni Antonio Pandolfi Mealli (17es)

La Cesta (1660)

Johann Sebastian Bach (1685-1750)

Sinfonia 3

Sinfonia 11

Sinfonia 15

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)

Grave – Allegro

(extraits de la Sonate en sol HWV 359b)

Louis Detry (avant 1721- après 1732)

Adagio – Presto 

(extraits d’une sonate en do mineur)

30 mai – Cyprien de Rore: Io canterei d’amore

Cyprien de Rore (1515/1516 – 1565)

« Io canterei d’amor…, des Ardennes flamandes à Venise, Ferrara et Parme »

Choix de madrigaux d’un des compositeurs franco-flamands de la Renaissance les plus influents de son temps, extraordinairement productif, maître du genre.

Ensemble Les Alizés

Caroline Magalhães, chant; Claire Piganiol, harpe, flûtes; Renata Duarte, flûtes; Samuel Huguenin, flûtes; Clémence Comte, flûtes et direction

Alma Susanna 

Anchor che col’l partire

La bella Greca 

Mia benigna fortuna

Non è ch’il duol mi scemi

Io canterei d’amor

O morte, eterno fin 

Non gemme non fin’oro 

Datemi pace 

Signor nio Caro / Carità di Signore

Come la notte ogni fiammella 

Volgi’l tuo corso 

Fontana di dolore

Da le belle contrade d’oriente

29 mai -Voyage musical à travers la Mésopotamie

Programme :

– Partie araméenne : 

1- Taksim Oud ( improvisations) en mode Tlythoyo 

2- Aboun D’Bachmayo ( notre père qui es aux cieux ) version originale araméenne.

3- Malakho D’Nouhro ( l’ange de lumière) chant de l’Église syriaque en mode Qadmoyo

4- ´Al Tar’ayk ´Ito – ´It Souryouto ( devant les portes de l’Église ! ) chansons de tradition syriaque en mode Qadmoyo

– Partie nord syrienne en mode Hijaz 

1- Taksim Oud ( improvisations) 

2- Khedni Bahdanak ( embrasse-moi mon amour ! ) chant folklorique nord syrien 

3- Yade ´Al Qadari ( Que serait-il mon destin ?) chant folklorique nord syrien 

– Partie irakienne en mode Orfa (Bayat)

1- Introduction et improvisations Oud.

2- Samra Qataltini ( La jeune fille brune) Chanson populaire de Mossoul.

3- Lech Ma Redetni ( pourquoi tu ne m’a pas aimé ? ) chant traditionnel de Bagdad

4- Saouwli Jarah ! ( Venez m’aider les amis ! ) chant traditionnel de Bagdad

– Partie de chansons originales de Noman Hanna :

1- I Chemcho ( Le soleil de ma vie)        Paroles : Thomas Nahroyo – Musique : Père George Chachan

2- Ou Boughro ( Le caillou )                   Paroles : Ibrahim Hanna – Musique : Elias Bachoura

3- T’ai Kul Mede ( Oublie notre amour ! ) Paroles : Yacoub Essa – Musique : Elias Bachoura

– Partie syrienne ( Alep et Damas) en mode Rast 

1- Introduction et improvisations Oud.

2- Ya Tira Tiri ( envole-toi la petite colombe ! ) chanson populaire de Damas – Abou Khalil Alqabbany

3- Ya mal Echam ( Oh ! La fortune de Damas) chanson populaire de Damas – Abou Khalil Alqabbany

Noman Hanna, Chant

Elias Bachoura, Oud