Benoit Humbert

Après avoir obtenu une licence d’Etude Théâtrale à l’Université de Vincennes, Benoit Humbert intègre l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq spécialisée dans « la maîtrise du geste et du mouvement ». Il s’initie au Radical Theatre à l’Université de Bristol ainsi que aux Arts Performatifs Chinois à l’Opéra de Pékin. Il goûte à tous les Arts du spectacle, marionnettiste, mime, chanteur de rue,… Comédien, il a été Diomède dans Penthésilée de Kleist, le Géant Dessoubre dans Autin et Orette, ou Kaliayev dans Les Justes de Camus, avec la Cie André Mairal…
En 2000 il fonde, avec Caroline Guidou et Isabelle Druet notamment, la Compagnie La Carotte dont il est le principal metteur en scène. En 2002, la troupe s’implante dans le nord du Jura et pour mettre son art en relation avec une population.
C’est toujours pour explorer le lien entre théâtre, territoire et identité qu’il dirige le projet « On a marché sur… ». Le troisième opus, On a Marché sur Ton Bitume, est une plongée dans la vie d’une banlieue. Par ailleurs, son travail de mise en scène s’est richement exprimé dans des écritures collectives comme La tête dans les étoiles avec la compagnie de rue La Salamandre. Il participe également à la direction artistique du festival de La Source.
Passionné d’Opéra, il collabore avec de jeunes musiciens et chanteurs : Isabelle Druet, Marc Mauillon, et est à l’initiative de plusieurs projets associant musique lyrique et théâtre dont La Valse Perdue d’Offenbach produite au théâtre musical de Besançon.
>Concert 2)