Nathalie Weksler

Nathalie Weksler, chanteuse à la carrière éclectique, débute sa formation en jazz vocal à Paris auprès des chanteuses de jazz Laurence Saltiel, puis Sara Lazarus au début des années 90; elle effectue des masterclass avec la chanteuse Michele Hendricks et le guitariste-chanteur Pierrick Hardy. Formée à la technique vocale classique par Catherine Estourelle soprano, à Paris, elle poursuit sa formation lyrique au sein du Conservatoire à Rayonnement Régional de Besançon, dans la classe d’Aniella Zins. Dans le chœur féminin du CRR dirigé par Aniella Zins, elle chante sous la direction d’Emmanuel Mandrin un répertoire baroque français et italien, puis sous la direction de Sébastien Daucé en résidence avec l’Ensemble Correspondances, un répertoire de motets méconnus de Marc-Antoine Charpentier.

Elle a été formée en Direction de choeur par Brigitte Rose dans sa classe au Conservatoire de Montbéliard entre 2012 et 2015. Elle a suivi une formation de musicienne intervenante dans les écoles (CFMI de Lyon- Lumière II), et a travaillé comme intervenante et chef de choeur dans le Jura où elle s’était installée en 1998. Elle vit à Besançon depuis 2012.

Elle a chanté dans plusieurs projets de musiques du monde: Trio Lekhaïm! musiques klezmer et chants yiddish; Trio vocal  Les Têtes en l’Air chants du monde a cappella,  Transat Irish Trad chants irlandais et écossais, Gefilte Swing, swing yiddish américain. 

Ses origines familiales, juives polonaises et roumaines, l’orientent tôt vers les musiques  d’Europe de l’Est, les musiques instrumentales klezmer, qu’elle aborde par la danse, et un répertoire traditionnel de chants en yiddish, qu’elle chante et a également à coeur de transmettre lors de stages et ateliers vocaux. 

Puisant dans le jazz et les musiques traditionnelles, elle interprète depuis une vingtaine d’années un répertoire de chants en langue yiddish et judéo-espagnole, accompagnée par des musiciens évoluant dans des univers musicaux jazz et world. Elle crée son groupe ZAMRI en 2005 avec Bernard Montrichard, guitariste, et Damien Hénard contrebassiste, bientôt rejoints par Charles Pavageau percussionniste, puis Vladimir Torres, bassiste.  

Entre 2006 et 2009, ils ont accueilli sur scène des invités inspirés tels David Venitucci, accordéoniste de jazz (Trio Renaud Garcia Fons), Robert Miny, pianiste et compositeur inoubliable et singulier du Cirque Plume, et Fayçal Salhi, compositeur et oudiste de jazz.

Elle collabore depuis 2016 avec le groupe Kalarash de musiques klezmer et roumaines, basé comme elle à Besançon, interprétant un répertoire de chansons yiddish style music-hall chantées en duo avec la violoniste Agathe Llorca, accompagnées par le guitariste David Lefebvre au bouzouki et tsimbl, et par Stéphane Métin contrebassiste.

Passionnée par les  traditions musicales séfarades et les musiques d’Orient, elle élargit son répertoire et rencontre des musiciens spécialisés dans les musiques méditerranéennes et orientales; elle est initiée à la danse orientale par la danseuse Candela, et au chant arabe classique par la grande chanteuse Aïcha Redouane, Elle lance en 2018 un projet avec les Ziriabistes, répertoire arabo-andalou,chaâbi, et séfarade, Au Nom de la Rose et du Jasmin, qu’ils créeront lors de la clôture du festival Le mardi des Rives fin août 2018.

Elle recherche des correspondances entre les genres musicaux classiques et traditionnels, dans l’improvisation, notamment avec l’organiste Bernard Coudurier (festival Les Jeux du Baroque 2015), lors d’un concert Apéro-impro en l’Eglise Saint Pierre, jeux entre une suite française baroque et des chants sacrés hébreux, hassidiques, et judéo-espagnols; jeux d’orgue rimant avec jeux de voix…

Pour le festival Orgue en Ville en juillet 2016, invitée par l’organiste Pierre-Yves Fleury et la violoniste Agnès Kaitasov, ils créent le spectacle La Colombe dans l’Orangeraie, Mosaïques hébraïques et espagnoles, faisant dialoguer musiques savantes et musiques traditionnelles.

Juillet 2017, Nathalie chante dans le petit choeur  d’Atom Heart Mother des Pink Floyd, avec le groupe Rock the Organ, lors du concert  d’ouverture du Festival Orgue en Ville, sur la scène de La Rodia.

Août 2017: Voyage au sud de la Bulgarie, immersion dans les musiques traditionnelles bulgares, découverte du festival traditionnel de la gaïda, cornemuse traditionnelle bulgare, à Gela. Puis en Transylvanie, elle est accueillie dans des familles de musiciens tziganes chez Gheza Koré violoniste réputé, et sa fille Maria Koré, chanteuse rom; qui lui transmet des chants rom et hongrois. 

Dans son village de Beica de Jos, elle  rencontre  Marcel Ramba, maître du violon tzigane et maestro, il lui enseigne des chants roumains et les ornementations typiques des chants rom. Des liens se tissent, elle y retourne à Noël pour puiser ces chants à leur source, faire vraiment connaissance avec cette culture, au sein d’une famille rom. 

C’est aussi un voyage intime à la rencontre de ses racines roumaines juives, elle retrouve la maison de sa famille paternelle originaire de Constanta, dans la région de Dobrogea bordée par la Mer Noire si riche historiquement et musicalement, imprégnée de couleurs modales et rythmes turcs qui l’inspirent. 

2017-2018: Début de collaboration avec le trio Le Petit Mish-mash, de Marine Goldwaser: chants roumains, danses klezmer, et mélodies roumaines et moldaves: bal de la soirée de clôture du festival. 

2018: au sein du JazzLab  CAEM-Conservatoire de Besançon, elle participe au projet hommage à Thelonious Monk. Elle crée un nouveau Quartet de jazz autour de ce répertoire avec le pianiste Martin Schiffmann, qu’elle présentera en septembre lors du Festival de Musique de Besançon, pour la soirée d’ ouverture du Piano Bar. 

Le Magic Mirror au Festival de Musique de Besançon,  festival de Jazz de Vaulx-en-Velin, festival Musicaves de Givry, Festicaves d’Arbois, la Maison Blanche du Corbusier à la Chaux de fonds, MJC de Ris-Orangis, MJC de Sélestat, Théâtre de la Vieille Grille à Paris, Centre Medem à Paris (centre de culture Yiddish), Théâtre du Cheval Blanc à Schiltigheim, l’Arrosoir club de jazz de Chalon-sur Saône; P, les Amis de l’Orgue à Besançon, festival Les Jeux du Baroque…

https://nathalie-weksler.wixsite.com/nathalie-weksler