Facebook YouTube
Close

Eglise Notre Dame, Dijon

Considérée comme un chef-d’œuvre d’architecture gothique du XIIIe siècle, est située au cœur des 97 hectares du secteur sauvegardé de Dijon, inscrit depuis le 4 juillet 2015 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle s’élève place Notre-Dame, à proximité du Palais des ducs et des États de Bourgogne et en face de la rue Musette. On estime que l’édifice actuel a été construit des années 1220 aux années 1250 environ. Cette église abrite la statue de Notre-Dame de Bon-Espoir, auparavant appelée Vierge noire. L’église a été classée au titre des monuments historiques par la liste de 1840. L’église Notre-Dame de Dijon, commencée en 1220 et terminée en 1240, se rattache au style dit «gothique bourguignon». Admiré depuis des siècles (Vauban, Viollet-de-Duc), l’édifice ressemble à d’autres grands monuments cultuels de l’époque (Laon, Auxerre, Soissons). Quasiment sans chapelle latérale, elle offre aux visiteurs une rangée de vitraux du XIIIe siècle et une statue du XIe ou XIIe siècle : Notre-Dame de Bon-Espoir dans une chapelle absidiale.
La célébrité et la particularité de l’église viennent aussi de sa pittoresque façade-écran, unique en France. Entourée par deux élégantes tourelles, elle aligne les colonnettes et les gargouilles à la sortie de la rue Musette.

C’est la doyenne des églises de Dijon, et certainement la plus familière. Tout au-dessus, Jacquemart administre l’heure depuis 1383 : l’automate et son horloge furent ramenés du beffroi de Courtrai par Philipe le Hardi, comme prise de guerre.
Une petite chouette sculptée sur une chapelle attenante à l’Eglise est devenue le porte bonheur de Dijon : la caresser de la main gauche en formulant un vœu fait partie de la tradition à Dijon !

L’Ensemble Cristofori et le Gesualdo Consort Amsterdam nous interpréteront au sein de ce lieu magnifique, le grandiose Requiem KV 626 de W.A. Mozart, le vendredi 2 juin, à 20h30.

Pour mieux découvrir la grande histoire et les anecdotes de cette majestueuse église, une visite guidée est proposée le même jour, à 17h30, accessible uniquement aux détenteurs d’un billet pour le Requiem (places limitée, réservations ici)