Garance Boizot


Née à Paris, dans une famille de musiciens, Garance Boizot commence la viole de gambe et le violoncelle à l’age de sept ans. La pratique de ces deux instruments lui a donné l’opportunité de jouer dans diverses formations parmi lesquelles l’orchestre, le quatuor à cordes, le consort de violes, et de nombreux projets de musique de chambre.

Au fils des années, elle a bénéficié de l’enseignement et les conseils de multiples musiciens comme notamment Christine Plubeau à Paris; Olivier Schneebeli pour des concerts à la Chapelle Royale de Versailles ; Wieland Kuijken en masterclass, Paolo Pandolfo et Juan Manuel Quintana durant des stages. Elle a pris part à de nombreux projets d’orchestre et de musique de chambre tels que Koechel 440, La Banda Ariosa ou encore WorldOpera Lab au cours duquel elle a partagé la scène avec un danseur contemporain et un conteur d’histoire.

Elle est à présent un membre régulier de l’ensemble Le Voci delle Grazie, ensemble tournée vers lamusique vocale Italienne du 16ème et 17ème siècle, qui a récemment intégré le programme EEEmerging. Ces différents projets l’ont menés à se produire dans de grands festivals aux Pays-Bas et en Europe: Festival JAN EFF, MA Fringe Festival à Bruges, Festival Vivat Curlandia en Lettonie et le Festival de Musique Ancienne de Utrecht.

Après un diplôme d’études musicales au CRR de Paris, suivi d’un Bachelor au Conservatoire Royal de la Haye avec Mieneke van der Velden et Philippe Pierlot, elle poursuit à présent ses études en Master de viole de gamba au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon avec Marianne Muller. En parallèle, elle a récemment intégré le Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon dans la classe de violoncelle baroque d’Hager Hanana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *