La Quinta Pars

Constitué de cinq instrumentistes en fin de formation professionnelle au département de Musique Ancienne du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, l’ensemble La Quinta Pars se consacre à une restitution historique et créative de la musique du XVIe siècle.

Aujourd’hui peu pratiqués au moyen d’un mélange varié d’instruments anciens, alors que cela était d’usage à la Renaissance, nous tentons de redonner vie aux accords mélodieux des riches polyphonies entendues et pratiquées par les courtisans, artistes, bourgeois et artisans de la société humaniste du XVIe siècle. Les timbres du violon et des violes de gambe, mêlés à ceux de la flûte et du luth, réunissent une généreuse palette de couleurs rendant compte de l’étendu des possibilités sonores et expressives de ce vaste répertoire.

L’ensemble est régulièrement préparé à la scène en suivant des séances de travail dirigées par les interprètes de renommée internationale Rolf Lislevand et Pierre Hamon.

Vladislas Bechlitch-Szönyi : violons renaissance

Ondřej Hanuš : flûtes à bec Haruna Nakaie : violes de gambe Lucas Alvarado : violes de gambe Morgan Marquié : luth et direction

Morgan Marquié a d’abord étudié la guitare, notamment aux CRR de Bayonne et de Boulogne-Billancourt. Lors de ses études universitaires, il suit avec fascination les séminaires du musicologue Philippe Canguillem, lui faisant découvrir l’intérêt historique et l’immense potentiel expressif de la Musique de la Renaissance. Après un cursus de luth au département de Musique Ancienne du CRR de Toulouse suivit en parallèle d’un Master Recherche spécialisé dans le répertoire pour luth Renaissance, il intègre la classe de Rolf Lislevand au CNSMD deLyon.

Ondřej Hanuš a obtenu son diplôme au Conservatoire Janáček à Ostrava, en République Tchèque. Au cours de ses études, il a participé avec succès à de nombreux concours internationaux et régulièrement assisté à divers séminaires et masterclasses d’interprétation (P. Holtslag, A. Davis, A. Solomon, J. van Goethem). Il étudie actuellement au sein du département de Musique Ancienne du CNSMD de Lyon, dans la classe de flûte à bec de Pierre Hamon.

Née à Tokyo, Haruna Nakaie commence le piano à l’âge de six ans. Après ses études au lycée de Ōmiya Kōryō, elle poursuit l’étude du piano à l’université de Ueno Gakuen, jusqu’à son diplôme en 2012. Après une période d’enseignement et d’interprète au Japon et en Corée, elle s’installe à Lyon pour étudier la Musique Ancienne. Actuellement en double cursus au CNSMD de Lyon, elle étudie la viole de gambe auprès de Marianne Muller ainsi que le clavecin auprès de Dirk Boërner et de Yves Rechsteiner.

Vladislas Bechlitch-Szönyi découvre le violon à l’âge de quatre ans, au sein de l’Académie Vivaldi de Nice dans la classe de Solange De Rocca Serra. Il se forme ensuite à l’Académie Rainier III de Monaco où il y découvre la Musique Ancienne. Afin de se spécialiser, il intègre en 2012 la classe de Flavio Losco au CNR de Nice où il obtient un DEM de violon en 2015. Depuis 2016, il se perfectionne au CNSMD de Lyon auprès de Odile Edouard et lors de masterclasses de Enrico Onofri et de Leila Schayegh. Vladislas a également travaillé avec les musiciens Matthieu Peyrègne, Fabrice Di Falco, Richard Galliano et Gilles Apap.

Lucas Alvarado est un violiste et compositeur chilien basé en France. Il étudie d’abord le piano et la contrebasse. Se consacrant à la viole de gambe depuis 2001, il est membre de l’Orchestre Baroque Mundos Reunidos et de l’Ensemble Alta Voce,spécialisés dans la musique baroque en Amérique Latine. En 2015, il s’installe à Lyonet intègre la classe de viole de gambe de Marianne Muller. Actuellement en Master de Musique Ancienne au CNSMD de Lyon, il effectue un Erasmus à la Hochschule für Musik und Theater deLeipzig.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *