Préfecture du Doubs

Le jeudi 31 mai, à 20h30 à Besançon, aura lieu un concert de l’ensemble Les Alizés qui interprétera Le Cabinet des Fées, un concert-lecture comprenant L’oiseau bleu de Marie-Catherine d’Aulnoy. Ce concert prendra place à la préfecture du Doubs, au salon Lacoré, situé au 8 rue Charles Nodier.

 

La préfecture du Doubs

L’Hôtel de préfecture du Doubs, aussi appelé Préfecture de Besançon ou Hôtel de l’Intendance, est un bâtiment public de la ville de Besançon. Ce bâtiment est l’ancien siège de l’intendance (administration royale des provinces) de la Généralité de Besançon (circonscription administrative de Franche-Comté créée en 1676). Il fut bâti dans un style classique, à la fin du XVIIIe siècle, sous la direction de l’architecte Nicolas Nicole qui fut également l’architecte de la chapelle du Refuge et de l’Église de la Madeleine à Besançon. Il accueille, depuis la Révolution Française, les services de préfecture du département du Doubs et de la région Franche-Comté.

L’édifice est maintenant classé au titre des monuments historiques, depuis le 19 septembre 1923 pour une première partie et le 30 juillet 1963 pour la deuxième partie.

Enfin, la préfecture du Doubs servit à deux reprises de décor pour les adaptations cinématographiques du Rouge et le Noir – Stendhal, dont une partie des scènes se déroule à Besançon, en particulier au sein du grand séminaire et du Palais de justice. C’est après l’adaptation anglais de Ben Bolt – Scarlet and Black en 1993 que le film de Jean-Daniel Verhaeghe pris pour décor de film la préfecture de Besançon.

 

Comment y accéder ?

La préfecture du Doubs se situe 8 rue Charles Nodier. A deux pas du parc Granvelle, vous pouvez retrouver le bâtiment au bout de la rue de la préfecture, en direction du Comité Établissement de Banque de France et MDPH25 (Maison Départementale des Personnes Handicapées du Doubs), vous apercevrez la grande porte du bâtiment à l’intersection qui se trouve au bout de la rue.

Plan de Besançon menant à la préfecture du DoubsPlan rapproché des rues de la Préfecture et Charles Nodier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *