Ensemble i Sonadori

Unique dans le monde musical actuel, l’ensemble Les Sonadori – 6 violons Renaissance – a su créer une nouvelle image sonore de référence : le son brillant et sensuel d’une “bande de violons” au service des danses, chansons et joyaux de la polyphonie du XVIème siècle. Ces “compagnies de violons” étaient très demandées pour les divertissements des cours royales, ducales et papales, chez les princes et gentilshommes.

L’ensemble est né grâce à trois années d’expérimentation et de recherche (doctorat en art d’Alain Gervreau, 2014 – consultable à l’adresse http://sonadori.blogspot.fr).

Réuni par Odile Edouard et Alain Gervreau, l’ensemble, constitué de musiciens reconnus pour leur expérience dans la pratique de la musique ancienne, est rapidement devenu un chef de file dans la reconstitution historiquement informée de la pratique des ensembles de violons Renaissance et début Baroque.

Les Sonadori ont déjà été invités par les festivals de Saintes, Sablé-sur-Sarthe, Musique et Mémoire, Pontoise, Toulouse les Orgues, Mons 2015, Arques-la-Bataille, Rencontres Musicales de Vézelay, Musicales en Auxois, Journées de Musique Ancienne de Vanves, ainsi que dans les saisons de l’ACMA de Genève, l’ADMA de Fribourg, l’église de la Chapelle de Bruxelles, La Courroie, l’Arsenal de Metz…

Vous pouvez réécouter Les Sonadori dans leurs deux enregistrements discographiques :

“L’ars de’ Sonadori, da ballo o di musica” paru en 2016 chez Ligia Digital et “Cantate Violini” paru en 2019 chez Passacaille, avec la soprano Anne Delafosse et Pascale Boquet au luth.

“Ceux qui pensent que la musique ancienne, depuis qu’elle est entrée dans les conservatoires, n’est plus le terrain d’expérimentation qu’elle fut au temps des grands pionniers, devraient écouter d’urgence cet album ! […] Voilà de l’inouï, de l’inattendu : une invitation à reconsidérer l’image sonore que l’on se faisait des premiers répertoires pour violon. […] Avec ce répertoire aussi large qu’édifiant, l’expérience sonore s’avère une vraie réussite. A suivre”.

Elisabeth Colson

Denis Morrier, revue Diapason, janvier 2017.

Les Sonadori ont reçu le soutien du Département de la Côte-d’Or, de la Spedidam, de l’Adami, de la Cité de la Voix – Vézelay, et du département de recherche du Conservatoire flamand de Bruxelles (KCB).

  • Élisabeth Colson, mezzo-soprano
  • Pascale Boquet, luth et guiterne
  • Odile Édouard, soprano de violon
  • Véronique Bouilloux, alto de violon
  • Nicolas Sansarlat, contralto de violon
  • Alain Gervreau, ténor de violon
  • Lorraine Brosse, bassetto de violon
  • Hervé Douchy, basse de violon