Devenez mécène du Festival

Envie de contribuer à la diffusion culturelle et musicale à travers un festival transfrontalier unique en Europe ?

Devenez mécène du Festival de Besançon/Montfaucon.

Fort de plus de 10 ans d’expériences, le festival a déjà accueilli plus de 600 artistes de toutes nationalités et accueille annuellement entre 3000 et 4000 auditeurs. C’est avec un plan de communication aux supports de grande qualité que cet événement rayonne sur le plan international, dans le souci constant de promouvoir la Via Francigena, aujourd’hui partenaire de l’association éponyme.

Retrouvez d’autres belles raisons de devenir mécène en téléchargeant le dossier de mécénat

Dossier de Mécénat 2017

Ariane le Fournis

Agée de 24 ans, je suis une mezzo, actuellement en première année de DNSMP

en chant musique ancienne au CNSM de Lyon.

J’ai commencé la musique en Sarthe au CRD du Mans, tout d’abord comme

instrumentiste flûtiste (obtention de fin de 3 eme cycle mention TB) et en clavecin

(fin 2 e cycle mention B), ce qui m’a donné le goût de la musique ancienne. Ayant été

à la maîtrise enfant, c’est tout naturellement que j’ai souhaité continuer le chant à

l’adolescence, j’ai donc intégré la classe d’Anne Constantin pour les premières

années de découverte de l’art lyrique dans ce même conservatoire. Passionnée de

Lettres, j’ai déménagé pour mes études en classes préparatoires à Fénelon à Paris en

lettres option lourde musique en 2014.

Après les années hypokhâgne et de khâgne, j’ai ensuite pu reprendre

pleinement l’étude du chant dans divers conservatoires et CRD : 10 ème

arrondissement dans la classe de Claudine Le Coz, CRD de Gennevilliers chez Isa

Lagarde (obtention de fin de 3 cycle avec les félicitation du jury) puis le CRD de

Bobigny chez R. Expert et Anthony Lopapa. J’ai aussi pu y découvrir le chant

oriental et méditerranéen que j’affectionne particulièrement sous la direction de

Rachid Brahim Djelloul au CRD de Gennevilliers.

Parallèlement à ces études en conservatoire, j’ai obtenu une licence en

musicologie à Sorbonne Université (Paris IV), ainsi qu’un master MEEF

enseignement en lettres modernes à Sorbonne Université en 2020. Je suis entrée cette

même année au CNSM de Lyon en chant musique ancienne sous la direction de

Robert Expert et Anne Delafosse, et je finis actuellement ma première année de

DNSPM.

J’ai eu l’occasion de participer à des journées de master-class avec de

nombreux chanteurs et spécialistes du chant (au CRD de Bobigny Stephane Degout et

Sandrine Piau), j’ai abordé cette année la gestuelle baroque avec Benjamin Lazare.

J’ai chanté des airs avec orchestres baroques, notamment cette année dans un

projet nommé « les soupers du Roy », concert commun au CNSM de Lyon, Paris et

au CMBV, sous la direction de Louis-Noël Bestion de Camboulas. J’ai participé à la

création d’un spectacle à l’Ensatt sous la direction de Samuel Achache et Florent

Hubert dans le cadre de « Lab’opéra ».

Je participe à divers créations musicales, et tient en dehors du conservatoire des

parties d’alto solo (messe de minuit de charpentier …)

J’aime aussi toujours chanter en ensembles vocaux, c’est pourquoi je m’investis dans

de nouveaux ensembles polyphoniques (Syllepse sous la direction d’Ophélia Besson)

Marie Petit-Despierres

Marie Petit-Despierres est une jeune soprano de 22 ans. Elle commence ses études

musicales au Conservatoire d’Alençon où elle intègre l’orchestre symphonique en tant que

premier violon et obtient son CEM de violon.

Sa passion pour le chant naît des nombreuses années de chant choral au sein de la

maîtrise puis de la Schola de l’Orne, sous la direction d’Anne-Marie Concé,. Elle chante

régulièrement dans des ensembles vocaux, à Tours avec Lumen Laulu, à la Rochelle avec

Polymnie.

Elle intègre la classe de chant lyrique de Muriel Souty en 2014 et poursuit sa

formation de chanteuse au Conservatoire de Tours auprès de Noémi Rime et de Franck

Leguérinel. Elle obtient en 2019 un DEM de chant lyrique ainsi qu’une licence de

musicologie.

Elle étudie depuis septembre 2020 au CNSMD de Lyon dans la classe de Mireille Delunsch

et Sylvie Leroy. Lors de master-class, elle rencontre Véronique Gens, Marie-Thérèse Keller,

Vivica Génaux, Delphine Haidan, Fabrice Maurin et Irène Kudela.

Sa passion pour la scène la suit depuis son enfance grâce à la danse. En effet,

Marie est danseuse au sein de l’ensemble folklorique Le Point d’Alençon, pour lequel elle

crée également des chorégraphies.

Dans le cadre du Conservatoire, elle participe en 2018 à la représentation de La petite

fonctionnaire (Messager) et en 2019, interprète le rôle de Cléopâtre dans Jules César en

Egypte (Haendel) avec l’ensemble Consonnance dirigé par François Bazola, à l’Opéra de

Tours. En 2020, elle joue Pedro, dans Don Quichotte (Massenet) dirigé par Gwennolé Rufet

à l’Opéra de Tours, dans une mise en scène de Louis Désiré. Elle rejoint le choeur

supplémentaire de l’Opéra de Tours avec lequel elle chante Don Pasquale (Donizetti) sous

la direction de Frédéric Chaslin.

Marie est régulièrement soliste dans des oeuvres pour choeur et orchestre. A 14 ans,

elle chante The armed mass (Karl Jenkins), avec l’orchestre régional de Normandie, sous la

direction de Jean Deroyer à l’occasion du 70e anniversaire du débarquement de Normandie.

En 2018, elle est soliste dans la Fantaisie chorale (Beethoven) à l’Opéra de Tours sous la

direction de Benjamin Pionnier. Elle chante les solos soprano de nombreux oratorios tels

que Le Messie (Haendel), (Bach) le Gloria (Vivaldi), le Magnificat (Monteverdi)…Passionnée

par le répertoire baroque, elle étudie avec Anne-Catherine Vinay au CNSMD de Lyon

Christelle et Sébastien Jeandenans

Christelle et Sébastien, exercent le tango Argentin depuis 10 années. Christelle, passionnée de danse depuis sa plus jeune enfance, a pratiqué la danse classique pendant 12 ans, Sébastien, lors de ses débuts ne pratiquait aucune danse. Avec le temps un apprentissage réalisé dans le milieu associatif et également avec des professeurs professionnels, leur passion les ont amenés à enseigner le tango Argentin à Besançon avec l’association ASPTT, convivialité, passion et tango étant leurs emblèmes.

Partenaires

PRÉFECTURE DU DOUBS

CONSEIL RÉGIONAl BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ

CONSEiL DÉPARTEMENTAL DU DOUBS

GRAND BESANÇON MÉTROPOLE

DRAC BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ

CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS

COMMUNE DE MONTFAUCON

COMMUNE DE FONTAIN

OFFiCE DE TOURiSME ET DES CONGRÈS DU GRAND BESANÇON

L’EST RÉPUBLICAIN

FRANCE BLEU BESANÇON

ESTIMPRIM

CRIJ DE BESANÇON

CRÉDIT AGRICOLE FRANCHE-COMTÉ

ASSOCIATION EUROPÉENNE DE LA VIA FRANCIGENA

RECTORAT DE L’ACADÉMIE DE BESANÇON

MUSÉE DES BEAUX-ARTS ET D’ARCHÉOLOGIE DE BESANÇON

MUSÉE DU TEMPS DE BESANÇON

CENTRE DIOCÉSAIN BESANÇON, ESPACE GRAMMONT

ASSOCIATION DES PÈLERINS DE COMPOSTELLE ET DE ROME

EN BOURGOGNE Et FRANCHE-COMTÉ (ACCR-BFC)

LA BOUSBOTTE-BESANÇON

ASSOCIATION LE CHÂTEAU DE MONTFAUCON

RADIO BIP

RADIO SHALOM

LES SOEURS DE LA CHARITÉ BESANÇON

PALAIS DE JUSTICE, COUR D’APPEL DE BESANÇON

CNSMD DE LYON

VILLE DE BESANÇON

FRANCISCAINS DE LA CHAPELLE DES BUIS

Tarifs Réduits

sur présentation de justificatif

— Jeunes de moins de 12 ans

— Porteurs de la carte Avantages jeunes 2021

— Personnes présentant un handicap

— Demandeurs d’emploi et allocataires RSA

— Comités d’entreprise, sur demande par mail : com.festivalmontfaucon@gmail.com

— Groupes à partir de 15 personnes

Précautions sanitaires

— Vous serez guidés par notre équipe jusqu’à votre place, en famille, en couple, ou seul.

— Venez bien à l’heure pour que la file d’attente devant la billetterie soit la plus courte possible.

— une distanciation d’1m devra être respectée dans la file d’attente et entre les différents groupes lors du placement du public et pendant les spectacles. Vous serez placés selon cette distanciation.

— Vous trouverez du liquide hydro-alcoolique sur place.

— Nous vous prions de ne pas oublier vos masques.

— Dans les navettes du festival, le port de masque sera obligatoire.

Points de Vente

Vente en ligne

paiement par carte

> sur le site du festival : festivaldemontfaucon.com rubrique achat de places

> sur le site de l’office de tourisme et des Congrès du Grand Besançon : besancon-tourisme.com

Billets matérialisés

> Par courrier – Bulletin d’inscription pages 19 à 22 à détacher et poster avant le 23/08 – paiement par chèque
> À l’entrée des concerts selon places disponibles – exclusivement par carte bancaire
> Office de Tourisme et des Congrès du Grand Besançon – Paiement par carte, chèque ou espèces –

Adresse: hôtel de Ville, place du 8 septembre; F-25000 Besançon / tél. 03 81 80 92 55 – info@besancon-tourisme.com

Concerts et autres actions culturelles gratuits:

réservation obligatoire sur com.festivalmontfaucon@gmail.com ou sur le bulletin d’inscription de la brochure à télécharger sur ce site.

Adèle Lorenzi

« Bien que la vie de musicienne d‘Adèle ait commencée avec le piano, c’est au chant lyrique qu’elle décide de se consacrer pleinement.  Rapidement, son professeur de musique du lycée la remarque, l’encourage et lui permet de se produire. Coachée pendant plusieurs années par Véronique Laguerre, c’est après une licence en biochimie à l’UPMC à Paris, qu’elle intègre le CNSMD de Lyon. Durant sa scolarité elle participe à de nombreux projets extrêmement diversifiés : elle joue sous la direction scénique de Christian Schiaretti au TNP, incarne Blanche de la force dans une mise en scène de Mireille Delunsch ou encore monte le Pierrot Lunaire aux côtés de Frank Krawczyk. Elle se perfectionne à l’étrangers avec des artistes tels que Aris Argiris, Malcolm Walker ou encore Bryan Hymel. En Février 2021 elle sera Sidonie dans Armide de Gluck au CNSMD puis elle passera son DNSPM avant de s’envoler pour Berlin. »

Fanny Bracco

Fanny Bracco commence à étudier le piano à l’âge de six ans au Conservatoire Régional de Lyon, sa ville natale, où elle obtient son DEM de piano en 2016. Passionnée par l’écriture musicale, elle obtient la même année un DEM d’écriture dans la classe de Marie-Agnès Sauvignet. En 2017, elle est admise au CNSMD de Lyon et y poursuit actuellement ses études en Master de piano dans la classe de Jérôme Granjon. Par ailleurs, Fanny Bracco a la chance de bénéficier de l’enseignement de pianistes et professeurs renommés comme Carine Zarifian, Bernard D’ascoli, ou plus récemment Carlos Roqué Alsina. Elle se perfectionne également lors d’académies telles que « Musique à la Prée » avec Nicolas Mallarte ou encore « L’académie musicale de Villecroze » avec Avedis Kouyoumdjian. Elle s’est produite en France dans plusieurs récitals jeunes talents où elle a été invitée par des associations telles que « Musique à Groix » ou encore le « Moulin d’Andé ». En 2020, elle est invitée à jouer dans le cadre de la 6e édition du « Festival Romantique du Loir ». En tant que soliste, on a pu l’entendre dans la « Bachianas Brasileiras no.3 » d’Heitor Villa- Lobos en concert à la Bourse du Travail (Lyon) avec l’orchestre du CRR de Lyon. Elle participe également à des projets en tant que pianiste d’orchestre, notamment sous la direction de Bernard Têtu dans la « Cantate St-Nicolas » de B. Britten. En 2020, elle est lauréate du « Concours International de Musique Léopold Bellan » ce qui lui donne l’opportunité de se produire en Italie dans le cadre du festival « Piano City Milano » en juin 2021. Depuis 2019, Fanny Bracco a l’occasion d’enrichir sa formation en étudiant dans d’autres domaines musicaux comme la pédagogie, ou encore l’accompagnement au piano auprès de Claude Collet, dans les conservatoires du XIIe et du XIIIe arrondissement de Paris.

Camilo Hauswirth

Camilo Hauswirth commence le piano dans la classe de Carine Zarifian au conservatoire du 13ème (Lyon) où il obtient son DEM avec les félicitations du jury. Il poursuit ses études dans la classe de Christophe Bukudjian, puis est admis à l’unanimité au CNSM de Lyon dans la classe de Sébastien Vichard. Camilo Hauswirth travaille régulièrement avec les pianistes Alain Planès, Carlos Roque Alsina et Benoît Menut. Il participe aussi & des master classes avec des musiciens tels que Jean Marc Luisada , Florent Boffard, Pascal Dusapin, Nicolas Bacri , Claire Désert…

Passionné de musique de chambre, il ne cesse de développer son répertoire en sonate, trio quatuor et quintette auprès de Yovan Markovitch. Il se produit cette année au sein du CNSMD, dans un concert de musique de chambre exclusivement consacré à Mozart autour de formations diverses (sonate avec violon, quatuor & cordes et quintette & vent).