2. Cor di Memoria – Tarif réduit

19,00

 Vendredi 3 juin

21h/Besançon

Basilique Saint Ferjeux

19 rue de la basilique

 

L’ensemble Tavagna:

Francis Marcantei

Jean-Pierre Lafranchi

Jean-Etienne Langiani

Michel Paoli

Thomas Cipriani

Daniel Gonet

Charly Lévenard

 

98 en stock

Catégorie :

Description

La mémoire et le chant initial

Dans les strates du temps, combats, souffrances, traditions, amours, morts, se mêlent par toutes ces voix, en une couleur pourpre et sombre de la polyphonie corse. Forme maintenue contre vents et marées, de chant à oreille, elle est restée authentique. C’est un chant à trois voix, on a envie de dire, les voix de la profondeur. On dira aussi le chant primordial.

Dans le monde, le chant polyphonique a ses grandes œuvres, ses grands maîtres et concerne le plus souvent l’espace religieux. En Corse, tout peut se chanter en « paghjelle » sans accompagnement instrumental. C’est un art essentiellement populaire, il couvre tout l’espace humain.

Les sujets éternels sont chantés, depuis les interrogations sur l’homme, la nature, jusqu’aux saillies pertinentes sur les comportements, la société, les évènements, l’humour, authentique, pour revenir à des préoccupations spirituelles. C’est une façon originale et très élaborée de traduire à la condition humaine.

Nul n’y reste indifférent car ce chant dit tout de l’homme.