3. Franz Schubert, allégresse et ravissement de la nature! – Tarif Réduit

9,00

19h30 / Besançon, Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie

La Truite, quintette pour piano et cordes en la Majeur D667

Ensemble Cristofori

  • Corrado Bolsi, violon
  • Gisella Curtolo, viola
  • François Michel, violoncello
  • Massimo Pinca, contrebasse
  • Arthur Schoonderwoerd, pianoforte

Durée du concert 50 mn

25 en stock

Catégorie :

Description

La Truite a été composée en 1819, alors que Franz Schubert n’avait que 22 ans; cependant, elle ne fut pas publiée avant 1829, soit un an après sa mort. L’effectif instrumental est original : il comporte un piano, un violon, un alto, un violoncelle et une contrebasse (et non pas un quatuor à cordes comprenant nécessairement deux violons, accompagné d’un piano). Cependant, Franz Schubert ne fut pas le premier à composer pour une telle formation, puisque Johann Nepomuk Hummel l’avait déjà retenue en 1802 pour son unique quintette avec piano.

Si la pièce est connue sous le nom « La Truite », c’est que son quatrième mouvement est une série de variations sur le thème d’un lied de Schubert, Die Forelle (la truite), lui-même inspiré d’un texte de Schubart. Le quintette aurait été écrit pour Sylvester Paumgartner, un riche mécène et un violoncelliste amateur, qui aurait aussi suggéré à Schubert d’introduire les variations sur le lied.