Quatuor I Cherubini

Le quatuor i CHERUBINI se forme en 2019 au CNSMD de Lyon. Constitué de musiciens de nationalités différentes, l’ensemble met au coeur de ses valeurs le partage et la générosité musicale. Mus par le même engouement pour le répertoire du quatuor à cordes naissant, ces jeunes musiciens se sont fixés comme objectif de porter au public des oeuvres méconnues et oubliées, qui sont la face cachée et la toile de fond du répertoire classique et pré-romantique, en mettant un point d’honneur à dépoussiérer l’interprétation de ces opus. Au sein de leur formation au CNSMD de Lyon, ils bénéficient des conseils de grands professionnels tels qu’Odile Édouard, Emmanuel Balssa, Yovan Markovitch, Arthur Schoonderwoerd, ou encore Agnès Sulem ; ils assistent également à des masterclasses de Julien Chauvin et participent à la production 2021 de l’Armide de Gluck au CNSMD de Lyon. Les musiciens du quatuor i CHERUBINI allient leur pratique musicale sur instruments anciens avec une solide recherche théorique et stylistique, tentant de faire rejaillir l’esprit musical de la fin du 18e siècle, et du début du 19e siècle.

Festival 2015

Violon principal

Federica commence à étudier le violon à l’âge de 5 ans. En 2004, elle débute ses études musicales au CNRR de Nice où elle obtient son DEM en 2015 ; elle intègre un cycle de perfectionnement dans la classe de Suzanne Gessner, au CRR de Paris la même année. Admise au CNSMD de Lyon en 2018, elle rentre dans la classe de Vladimir Nemtanu, avant de rejoindre la classe de Marc Danel en 2020. Parallèlement à ses études, Federica participe à diverses Académies d’orchestre et de musique de chambre, comme Le jeune orchestre international de Monte‑Carlo et l’académie du festival Pablo Casals. Elle a également l’occasion de jouer en soliste en Russie, accompagnée par le SanktPeterburg stait simfoni orkestra Klassika. Durant tout son parcours d’études, Federica s’intéresse à des répertoires et pratiques variés. Elle porte depuis sa jeunesse un intérêt particulier au répertoire de musique ancienne. Elle joue dès 2013 avec l’Ensemble Baroque de Nice, lors des concerts d’été. Forte de son charisme et de sa curiosité, Federica est une violoniste polyvalente. Elle est actuellement étudiante dans la classe de Marc Danel au CNSMD de Lyon.

Second violon

Martyna Grabowska est une violoniste polonaise qui se produit régulièrement en formation de musique ancienne. Elle étudie à l’Université de Varsovie où elle obtient son master à l’Institut d’Études Romanes. En parallèle de ses études littéraires, Martyna étudie le violon moderne à l’Académie de Musique de Gdańsk, où elle obtient un master de pédagogie instrumentale. En 2006 débute son aventure avec la musique ancienne : elle se produit dans l’ensemble de musique médiévale polonais Euterpe. Elle poursuit son parcours en 2013 en co-fondant l’ensemble Miraculis, spécialisé dans l’interprétation de musique de la Renaissance. Avec ses ensembles, Martyna remporte le premier prix du Festival National de Musique Ancienne Schola Cantorum à cinq reprises, ainsi qu’au 63e Festival Européen des Jeunes Musiciens de Belgique. Elle étudie aujourd’hui le violon baroque au CNSMD de Lyon dans la classe d’Odile Édouard pour parfaire ses connaissances du répertoire ancien. Dans cet établissement, elle assiste à des masterclasses avec Leila Schayegh, Enrico Onofri, Julien Chauvin, Simon Standage, le London Haydn Quartet, Stefano Montanari ; et participe à des concerts avec Sébastien Daucé (Ensemble Correspondances), Raphaël Pichon (Pygmalion), ou encore Stephan MacLeod.

Alto

Nadine Ousaad débute sa formation musicale par le violon au Conservatoire à Rayonnement Régional de Reims à l’âge de 7 ans. Elle y poursuit ses études en passant par les classes à horaires aménagées lycée (TMD) puis en Licence de Musicologie. Après avoir validé ses diplômes de formations musicales, musique de chambre et violon et en poursuivant le cycle de perfectionnement de violon au Conservatoire d’Aulnay- sous-Bois, elle débute l’alto au Conservatoire de Reims et décide de poursuivre sur cette voix. Passionnée par l’orchestre, Nadine est admise en 2017 à l’Orchestre Français des Jeunes. En 2018, Nadine participe à une masterclasse de Tabea Zimmermann à la Cité de la musique de Soissons ; la même année, elle est admise en classe d’alto au CNSMD de Lyon dans la classe de Christophe Desjardins, Fabrice Lamarre et Pascal Robault. Nadine découvre la pratique sur instruments d’époques lors de la préparation de ses concours et débute l’option en arrivant au CNSMD de Lyon, ce qui l’amène à rejoindre le quatuor i CHERUBINI.

Violoncelle

Élève de violoncelle baroque dans la classe d’Emmanuel Balssa au CNSMD de Lyon, Thomas Guyot débute l’apprentissage de la musique par le violoncelle moderne dans la classe de Marc-Didier Thirault au Conservatoire de Reims. Il se tourne ensuite vers le répertoire de la musique ancienne et entre alors dans la classe de Pauline Warnier. Il se perfectionne avec de grands professionnels au cours de masterclasses, notamment avec Hidemi Suzuki, Christophe Coin, Sébastien Daucé, Raphaël Pichon, Marc Mauillon, Jordi Savall, ou encore en formation de musique de chambre avec les quatuors Debussy et Varèse. Thomas se produit tout d’abord à l’auditorium Jacques Murgier de Reims, puis à l’Opéra de Reims dans des productions lyriques et de musique de chambre. Gagnant du concours des Jeunes Talents des Flâneries Musicales de Reims, il s’y produit en musique baroque et romantique. Il participe également à une série de concerts de sonates avec la compagnie musicale des Monts du Reuil, dirigée par Hélène Clerc-Murgier. Tourné vers le répertoire de la musique ancienne, il approfondi ses connaissances théoriques et musicales au CNSMD de Lyon au sein du département de Musiques Anciennes depuis 2017.