Trio Gravicelli

LIONEL OTT, basse-baryton; LOÏC DE LA FOURNIÈRE, clavecin; LUCIE ARNAL, violoncello

La constitution de notre trio Gravicelli (violoncelle baroque, clavecin, voix de barytonbasse) semble assez singulière. A première vue, nous pourrions imaginer simplement un continuo et une voix grave. Or, cela est bien plus complexe : le clavecin peut, au sein d’un même air, être à la fois réducteur d’orchestre, improvisateur quasi soliste et réalisateur de la basse continue ; le violoncelle, de façon analogue, peut sortir de son rôle d’accompagnateur mélodique en devenant, selon les circonstances, un véritable acteur entretenant des conversations, parfois conflictuelles, avec le chanteur soliste. Au sein même du continuo, il peut d’une certaine manière être soutenu par le clavecin si celui-ci le double à l’octave inférieure , tel un jeu de 16’. De plus, il peut lui-même réaliser l’harmonie en double-cordes lorsque cela est possible et souhaitable… En somme, au milieu de cette riche activité des « basses » instrumentales, la « basse » vocale s’y enchevêtre agréablement : celle-ci a l’avantage de partager un ambitus qui leur est proche en apparence mais qui dans la réalité sonore, nous offre une véritable polyphonie concertante. Cette ambivalence illustre ainsi une caractéristique de notre trio : il change constamment de forme ! Continuo en duo qui devient un seul instrument multiple ? Soliste brillant accompagné ? Conversation à trois ou plus ? Ces interrogations sont passionnantes. 

Notre programme tâchera d’apporter des esquisses de réponses, naturellement non définitives.